Friandises au chocolat pour Pâques : d’où proviennent ces traditions

Friandises au chocolat pour Pâques : d’où proviennent ces traditions

Pâques est, à l’origine, une célébration païenne pour fêter le retour du printemps et le réveil de la flore et de la faune ! Mais les fêtes pascales que nous connaissons aujourd’hui en occident sont liées aux religions chrétiennes et juives. La résurrection de Jésus pour les uns, la libération des Hébreux pour les autres. Mais, on ne va pas se le cacher, que l’on soit croyant ou non, c’est de toute façon un grand moment pour les enfants (et les plus grands) : la chasse aux friandises au chocolat pour Pâques. C’est l’occasion de se réunir pour toute la famille dans la joie et la bonne humeur ! On peut toutefois se demander pourquoi les chocolats de Pâques ont souvent une forme animale bien particulière. Pourquoi, d’ailleurs, cacher des douceurs au cacao dans les jardins ? On vous débriefe tout ! Zoom sur les origines de ces traditions.

Chocolats de Pâques : lapins, œufs, agneaux ou encore poissons, d’où nous viennent ces emblèmes pascaux ?

Le lapin ou le lièvre

Le lapin représentait la fécondité et la fertilité chez les païens. Cette petite bête est donc associée au printemps et à la renaissance de la nature. En Saxe, on rendait hommage à la déesse Éostre (laquelle a donné le mot Easter, Pâques dans les pays anglo-saxons). L’animal emblématique de cette divinité ? Un lièvre !

Une légende raconte aussi qu’autrefois, une maman allemande, qui n’avait pas les moyens d’offrir de sucreries à ses enfants, aurait caché des œufs dans son jardin à leur intention. Ces derniers, apercevant un lapin qui détalait, en ont conclu que celui-ci avait pondu !

⏩ Découvrez Martin, notre lapin de Pâques tout choco, digne représentant de cette tradition germanique !

L’œuf

Impossible d’évoquer Pâques sans parler des fameux œufs. Pourquoi des œufs ? Là encore, dans les religions préchrétiennes, l’œuf symbolise la germination printanière. Et l’on recroise Éostre, la déesse saxonne, à laquelle les croyants d’autrefois donnaient des œufs peints en offrande au moment de l’équinoxe de printemps ! Aux temps antiques, les Perses s’offraient aussi des œufs pour fêter la fin de l’hiver.

Chez les chrétiens, les œufs expriment la résurrection de Jésus et sa sortie du tombeau (comme le poussin sort de sa coquille). Le judaïsme, quant à lui, rattache l’œuf au cycle de la vie, il est d’ailleurs consommé lors de la Pâque juive.

Les œufs ont (logiquement) été associés aux poules, et c’est pour cela que de nos jours, on peut retrouver autant d’œufs que de poules en chocolat à l’occasion des fêtes de Pâques !

Le mouton 

Vous connaissez sûrement la tradition du gigot le dimanche de Pâques. Le mouton pour Pâques est, pour certains, un incontournable. Cette coutume trouve sa provenance, encore une fois, dans les croyances juives et chrétiennes.

Dans les textes hébraïques, Yahvé aurait ordonné à Moïse d’inciter chaque famille à sacrifier un agnelet avant de traverser la mer Rouge. Pour les chrétiens, l’agneau pascal est un symbole de pureté et d’innocence. On le retrouve dans différents passages de la Bible, et il est l’une des représentations du Christ !

⏩ À défaut de finir en sauce au centre de la table, Simon, le mouton de Pâques, pourra facilement se camoufler dans un recoin de votre jardin.

Les poissons ou les crustacés 

Vous vous êtes probablement déjà demandé pourquoi on déguste souvent des chocolats sous forme de poissons et autres fruits de mer à l’occasion des fêtes pascales. La fameuse friture de Pâques ! Eh bien, il faut remonter jusqu’aux prémices du christianisme.

« La pêche miraculeuse » est un épisode de la Bible qui donne tout son sens à cette tradition. Alors que des fidèles du prophète rentraient bredouilles de leur pêche du jour, Jésus leur montra l’endroit où lancer leurs nasses. Des milliers de poissons affluèrent dans les filets et les disciples y virent la preuve de la renaissance du Christ !

⏩ Pour mettre la main sur votre propre animal aquatique (sans avoir recours à Jésus), allez jeter un œil à Edmond, notre adorable poisson de Pâques.

Friandises au chocolat pour Pâques : pourquoi du cacao, au juste ? Et pourquoi le cache-t-on ?

Le chocolat pour Pâques

Ici, tout est lié aux œufs (encore eux). Au XVIIIe siècle, il était déjà de bon ton de les offrir à l’occasion de Pâques. C’est à cette même période que le chocolat se développe en occident. On a alors l’idée de vider les coquilles et de les remplir de pâte de cacao, si prisée des élites de l’époque.

Au XIXe siècle, les techniques pour travailler cette matière sucrée s’améliorent encore et apparaissent alors des œufs entièrement composés de chocolat ! La création de moules en cuivre ou en fer permet, dès les années 1830, de varier les formes des friandises pascales. La tradition a perduré jusqu’à nos jours !

À La Maison du Bon Café, nous nous inscrivons dans cette démarche artisanale pour vous proposer des chocolats de qualité, qui célèbrent noblement la tradition !

⏩ Envie d’offrir un bel assortiment de chocolats aux grands enfants de votre cercle familial pour Pâques ? Vous avez raison ! Ce genre d’attention fait toujours plaisir.

Cache-cache de Pâques

Dans les pays germaniques et anglo-saxons, c’est évidemment le lapin pondeur de la légende, ou encore le lièvre d’Éostre, qui dispersent leurs œufs pour fêter le printemps (et que les plus petits doivent retrouver coûte que coûte) !

En France, on retrouve une tradition chrétienne. Les croyants ont coutume de dire que les chocolats de Pâques sont semés partout par les cloches. Dès le VIIe siècle, les clochers des églises demeuraient silencieux à partir du Jeudi Saint, pour retentir de nouveau dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques. Cet arrêt de 3 jours représente le temps qu’il a fallu à Jésus pour ressusciter.

Mais comment l’expliquer aux enfants ?

On leur racontait que les cloches étaient parties à Rome pour être bénies par le Pape et revenir chargées de friandises à répandre depuis le ciel. Depuis lors, il faut chercher ces douceurs dans les jardins lorsque les cloches ont sonné pour annoncer leur retour !

⏩ Vous en savez désormais un peu plus sur les chocolats de Pâques !
Pour découvrir notre savoir-faire en chocolaterie (mais pas que), suivez-nous sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram,YouTube, ou encore Pinterest) et parcourez nos produits La Maison du Bon Café (100 % gourmands, on plaide coupables).

Auteur : Julie Dubois